PRINTEMPS AU THEATRE 

6ème édition

En 2024, Avancez Culturel vous invite à nouveau au théâtre en Coeur de Garonne !
 
Nous aimons le théâtre car il porte un regard critique sur le monde et nous permet de nous réunir, de réfléchir et de ressentir ensemble les passions humaines passées ou présentes. Il est un miroir tantôt fidèle tantôt déformant des rôles que nous jouons tous et toutes dans la vraie vie.
 
Le théâtre fait partie des centres d’intérêt d’Avancez Culturel depuis la naissance de l’association. Nous sommes convaincus qu’il ne doit pas être le privilège des grandes villes et des grandes scènes. C’est pourquoi, depuis 2018, nous organisons Un Printemps au théâtre en Coeur de Garonne, avec trois ou quatres pièces jouées par des compagnies professionnelles programmées entre les mois de mars et de mai à Cazères ou dans les environs.

Il s’agit de spectacles tout public qui s’adressent aussi bien aux adultes qu’aux jeunes - à partir de 8 ans. Nous nous efforçons d’intégrer au moins un classique du répertoire dans la programmation. Nous travaillons avec les établissements scolaires – collèges et lycée - et avec les services culturels municipaux de Cazères, Le Fousseret, Boussens et Martres-Tolosane.

Nos rendez-vous sont pour les habitant.e.s de Coeur de Garonne autant d’occasions de découvrir des spectacles joués par des professionnels à des tarifs pour tous les budgets : un tarif réduit à 5 € pour les enfants, les adhérent.e.s de notre association, les familles et les personnes précaires et 8 € pour le plein tarif.

«Le théâtre c’est la poésie qui sort du livre pour descendre dans la rue.»
Federico Garcia Lorca 

ma vallée un truc de fou!

Théâtre
Cie La Divine Fabrique

Vendredi 29 mars, 20h30

Maison Garonne, Cazères
Dès 9 ans


Spectacle à participation libre pour le compte d'Avancez Culturel en partenariat avec la Maison Garonne

Quand un jeune de banlieue s’installe dans une vallée des Pyrénées. Après un parcours initiatique digne d’un héros de conte –castagne en banlieue parisienne, puis apprentissage du théâtre-, Ladji Diallo découvre les Pyrénées. C’est le coup de foudre. Il s’installe dans une petite vallée et depuis ne cesse de s’émerveiller devant ses voisins, les fées, l’ours, les vaches, les ânes, le blaireau...
Il raconte ses Pyrénées revues au filtre de son innocence, de la malice des habitants et de la sienne propre. 


LD : "Je suis né à Paris, rue Saint Maur, y ai vécu neuf ans, puis j’ai immigré en banlieue, laissant traîner derrière moi un tronc nu ... A 21 ans, je ressens le besoin de nourrir mes racines, restées quelque part au Mali, le long du fleuve Niger, pour m’épanouir dans un pays qui est le mien, la France, sur une terre qui n’est pas la mienne. Cette quête d'identité me guide dans les profondeurs de l'Afrique, où l'art et le sacré sont intimement liés. L'Afrique se révèle peu à peu. Je m'en imprègne, j'en vis et j'en ris. Ma rencontre avec le grand Griot Sotigui Kouyaté, ses enfants Hassane et Dani, me propulse dans l’art de conter.
Aujourd’hui, je vis en pleine montagne, dans une belle vallée des Hautes-Pyrénées. La nature m’instruit d’une sagesse insondable. Les habitants,
les animaux, les mythes et légendes, tant de riches rencontres qui me permettent, tout doucement, de m’ancrer dans cette terre pyrénéenne. Ma parole est façonnée par ces diversités culturelles qui donnent à mon travail une dimension universelle."


Dans la presse :

« ... Toute une galerie de portraits aussi vrais, drôles, bêtes, naïfs que malins. L’ensemble sans cliché. En toute liberté de ton. Et surtout avec beaucoup d’humour. Les contes de Ladji Diallo regorgent de bonheur et de respect. De la bonne

gourmandise... » Sud Ouest

« ... La salle est surprise, saisie, sous le charme ... Le public retient son souffle ... En plus de posséder un véritable talent de conteur, Ladji Diallo est aussi comédien et mime émérite ... » La Dépêche du Midi


Texte et jeu : Ladji Diallo
Mise en scène : Alberto Garcia Sanchez
Chorégraphie : Sophie Abadie
Lumières : Frédéric Bears
Création Sonore et Musique : Jeff Manuel

Interview de Ladji Diallo (YouTube)

DOM JUAN Désossé 

Théâtre
Cie Machine Théâtre
Adaptation libre de "Dom Juan"  comédie de Molière

MARdi 23 avril, 20h30

Salle des fêtes, Cazères
Dès 12 ans 


Le mythe « Dom Juan » est gigantesque. Anarchiste, faussaire humaniste, cynique satisfait, enragé de liberté, fils dégénéré, hypocrite sans concession, jouisseur... Torche dans l’obscurité...
Aujourd’hui encore, que nous dit-il de nous ? Qu’est-il devenu ? 


Brice Carayol : "Ce qui me frappe, c’est la sincérité profonde qui se dégage de cette œuvre (...) Dans sa quête insatiable de vérité, Dom Juan m’apparaît comme l’indigné, révolté contre l’absurdité des modèles établis. Un provocateur qui rit de tout. Qui se moque de tout. Qui défie.." 


Comme un poème philosophique, où le naturalisme côtoie le baroque ; le burlesque le drame ; la comédie populaire la tragédie. Un valet dans l’obligation d’être fidèle à son maître. Une relation d’interdépendance entre deux clowns métaphysiques. Un mouvement répétitif de l’obsession de Dom Juan. Une course poursuite contre lui-même, dans cet espace où il semble à l’étroit et où chacun vient régler ses comptes.


Deux acteurs pour jouer tous les personnages

Ici, le duo Sganarelle-Dom Juan nous raconte l’histoire. Sganarelle joue tous les personnages pour son maître, pour son partenaire, pour qu’avance l’histoire... "J’aime l’idée du duo, la paire, le double, le miroir..." explique le metteur en scène Brice Carayol. Un duo musical sans perruques ni chandeliers. Un hommage au théâtre et à l’art de l’acteur.

Deux chaises dans un carré tracé au sol. L’espace artisanal où le théâtre se construit sans autre effet que les arguments des situations à jouer, et du texte à faire entendre. Le théâtre au présent d’une proximité avec les spectateurs délivrés du quatrième mur. Être là, ensemble autour de l’énigme Dom Juan. 

Mise en scène : Brice Carayol
Jeu : Cyril Amiot & Laurent Dupuy
Dramaturgie : Sarah Fourrage

Création lumière et son : Guillaume Allory

Costumes : Christelle Glize

Production : Machine Théâtre.
Coproduction : Sillon, Scène conventionnée de Clermont-l'Hérault.
Avec l’aide à la résidence du Département de l’Hérault.
Machine Théâtre est conventionnée par le Ministère de la Culture / Drac LR, la Région Languedoc-Roussillon et reçoit le soutien de la Ville de Montpellier. 

https://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Dom-Juan-14312/ 

QUIJOTE N'roll

 

Théâtre, musique et trucage vidéo.
Trio burlesque et musical librement inspiré de "L'ingénieux hidalgo don Quichotte de la manche"  de Miguel de Cervantes Saavedra 


Cie Les Réflecteurs de la Mancha

JEUdi 16 MAI, 20h30

Salle du Picon, Le Fousseret
Dès 7 ans


"Dans un village de la Mancha dont je ne veux pas me rappeler le nom…" explique le narrateur qui tente de conter au public l’histoire du plus célèbre des hidalgos. 
Mais Don Quichotte chevauche ici sa guitare et Sancho Panza, sa batterie. Le narrateur les incruste en vidéo dans les paysages rêvés de la Mancha. Tous les trois chargent au galop, défient des éoliennes, chutent et se relèvent, attaquent des moutons… Et l’on suit avec amusement la dérisoire aventure et les pérégrinations de ce Quichotte et son Sancho, duo intemporel du génial Cervantès.


Mathieu Hornain propose ici un "Don Quichotte" mêlant conte, chanson, rock’n’roll et images, avec ses acolytes Georges Veyres et Jean-Louis Bire. C’est un étonnant carnaval où les trois interprètes tordent le réel pour enchanter petits et grands.

Création et mise en scène : Mathieu Hornain

Jeu : Jean Louis Bire, Georges Veyres & Mathieu Hornain 


Teaser du spectacle (YouTube)